Un certain nombre d’entre vous ont peu entendu parlé de l’hypnose éricksonienne, en effet lorsqu’il est question d’hypnose, on parle souvent de son côté spectaculaire.

L’hypnose éricksonienne et thérapeutique est différente de l’hypnose de spectacle  où l’on choisit certaines personnes pour leur faire faire diverses choses dans le but d’amuser le public.

A quoi sert l’hypnose éricksonienne ou hypnose thérapeutique?

L’hypnose thérapeutique entre de plus en plus dans le monde médical

Dans les hôpitaux, pour la gestion de la douleur mais aussi pour pratiquer des opérations sans anesthésie générale et médicamenteuse.

L’hypnose est aussi recommandée en tant que thérapie complémentaire à un traitement médical. Afin de générer une récupération et une rééducation plus rapides.

L’hypnose fait aussi partie des thérapies brèves ce qui signifie qu’il suffira en général  de quelques séances pour résoudre une problématique.

En aucun cas l’hypnose peut remplacer un avis médical ou bien un traitement médicamenteux. Par contre elle peut aider à mieux gérer les effets secondaires et être un soutient lors d’un sevrage prescrit par un médecin.

Maintenant que l’on sait dans quels domaines l’hypnose éricksonienne peut être utilisée, nous allons voir comment elle peut agir sur chacun de nous…

Comment fonctionne l’hypnose éricksonienne?

L’hypnose Ericksonienne permet d’être acteur de sa guérison et de ses décisions .

L’hypnose est un état modifié de conscience. C’est un état naturel que nous connaissons tous plusieurs fois par jour : lorsque nous sommes plongés dans un livre ou un film passionnant ou lorsque nous commençons à nous endormir. C’est aussi lorsque nous sommes « dans la lune » au volant de notre voiture et que nous nous sommes arrivés à destination sans nous être rendu compte du trajet. En effet il s’agissait là d’un état de conscience modifié.

L’hypnose, un état de conscience modifié, c’est à dire?

Cet état de conscience induit une hyper réceptivité de l’information. Les suggestions peuvent atteindre des couches profondes de l’inconscient. Ainsi, le but des suggestions peut être une modification d’un comportement « réflexe « gênant, comme les addictions : cigarette, alcool, les troubles alimentaires …

On pourrait penser, que le «sujet » hypnotisé est de personnalité influençable, et qu’il obtempère simplement aux injonctions du praticien. Il n’en est rien !

Les effets de l’hypnose se situent bien au-delà ! Cet état de modification de conscience a une action sur des parties du cerveau dont nous ne détenons pas le contrôle consciemment.

Et dans l’accompagnement alors?

Dans le cadre d’un accompagnement avec l’hypnose, des techniques permettent simplement de retrouver cet état de conscience modifiée. On l’appelle alors « transe hypnotique », c’est état de grande réceptivité. La voix du praticien accompagne alors vers la résolution de problèmes.

L’hypnose reconnaît le lien entre le soma (corps) et le psychologique.

Pour quelles problématiques?

Le contrôle de la charge pondérale, l’arrêt du tabac, pour mieux dormir, pour mieux gérer le stress, l’angoisse, en cas de dépression, traumatisme, pour vous aider lors d’une rupture, d’un deuil, etc. l’hypnose peut vous aider. Cela n’a rien de magique! Il s’agit juste de vous accompagner efficacement et sans douleur pour exploiter vos propres ressources.

Mais encore…

L’hypnose éricksonienne peut aussi vous aider dans d’autres domaines… Par exemple dans le cas d’allergies, elle est efficace. Mais aussi des problèmes de peau, par exemple dans le cas de l’eczéma. Ou plus spectaculaire : le syndrome de la peau de poisson peut se résorber sous l’effet de l’hypnose.

Pour qui?

L’hypnose éricksonienne est un bon outil d’accompagnement, aussi bien pour les adultes que les adolescents et les enfants. Elle peut être aussi d’une grande aide pour les femmes enceintes.

Elle peut être pratique de façon individuel, en couple, en famille ou en groupe.

 

Pour prendre rendez-vous, cliquez ici! Et pour connaitre ma formation ou en savoir plus sur moi.

 

Attention : Je ne suis pas médecin, ni psychiatre! Je ne fais donc pas de diagnostics, ne prescrit pas de médicaments. Ces informations sont données dans le cadre d’une démarche de mieux être à l’exclusion de tout objectif médical et ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical. Elles ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de la santé, chaque fois que cela est nécessaire. Seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical. Toute question relevant du domaine médical est à poser à votre médecin traitant.